The Juslenville Railroad

  • Octopoussy discovers the Juslenville Railroad

    It's been an awful long time since I posted a new note on the JSLV-RR blog.  Embarrassé

    For a lot of (bad)reasons) I didn't put my mind on the pike, but today I finally managed to run a test train for the first time since 2 years.

    I was very glad to see that evereything worked prefectly despite the dirty track and not-so-well protected electronics from snow, rain and dust.
    It was also the first contact with garden trains for our neighbour's cat Octopus. The following video tells it all Rigolant

    Il y a bien trop longtemps que je n'ai plus publié des nouvelles du JSLV-RR  Embarrassé

    Pour un certain nombre de (mauvaises) raisons j'avais abandonné les opérations sur le réseau mais aujourd'hui j'ai finalement réussi à faire circuler quelques convois pour la première fois depuis deux ans.

    J'ai été agréablement surpris que tout fonctionnait parfaitement du premier coup malgré les voies bien sales et l'électronique qui a été exposée aux imtempéries pendant tout ce temps..

    C'était aussi le premier contact d'Octopus - le chat de notre voisine - avec les trains de jardin. La vidéo ci-dessous parle pour elle même! Rigolant

     

  • Bonsai on the layout (2)

    As promised, here are a few more pictures showing the state of the layout after all bonsai had been planted.

    Comme promis, voici quelques photos montrant le réseau après plantation de l'ensemble des bonsaïs

    _MG_7416.JPG

    _MG_7418.JPG

    _MG_7419.JPG

    _MG_7421.JPG

    _MG_7420.JPG

    Coming soon: some pictures of the first run on the reshaped layout

    Bientôt: quelques photos des premiers trajets sur le réseau remanié

  • Bonsai on the layout

    Keeping up a bonsai tree collection is a very rewarding hobby, but a very demanding one.

    Travelling is out of the question during the spring and summer period as daily watering is mandatory. And even during autumn and winter one can only set off for a few days at the time.

    So I decided to keep only a limited number of trees in pot and to plant the others in full ground.

    The layout was the obvious place for their new location as it is elevated and hence provides good drainage. Moreover, the 20 tons of gravel alow to dig them out easyly if ever I want to get one of them back in pot.

    A hole has been dug for each tree and filled with volcanic grit (pumice) which retains a lot of moisture and allows perfect developement of the root system.

    Maintenir une sollection de bonsaïs est une occupation très réjouissante mais qui demandedes soins permanents.

    Voyager est hors de question pendant le printemps et l'été à cause de l'arrosage quotidien indispensable. Même en automne ou en hiver il n'est pas possible de s'absenter plus que quelques jours à la fois.

    J'ai donc décidé de ne garder que quelques spécimen en coupe et de planter les autres en pleine terre.

    Le réseau semblait être le meilleur endroit pour les mettre en valeur étant donné qu'il est surélevé, ce qui assure le bon draînage indispensable. En oure, les 20 tonnes de gravier qui le composent permettent de les déterrer facilement si un jour je voulais en récupérer l'un ou l'autre pour les remettre en pot.

    Un trou a été creusé pour chaque arbre et rempli de pierre de lave (pumice, pouzzolane ou vuka-bim's) car celle-ci retient beaucoup d'humidité et permet un bon développement du système racinaire.

    _MG_7413.JPG

    _MG_7414.JPG

    For good integration of the trees in the landscape, some spots needed the construction of retaining walls, based on the dry wall principle. The stones (stoneline concrete) are sufficiently heavy to stay in place without any cement.

    Pour une bonne intégration des arbres dans le paysage il a fallu créer des murs de soutènement selon la méthode de la pierre sèche. Les blocs (béton stoneline) sont suffisamment lourds pour tenir en plece sans cimentage.

    _MG_7415.JPG

    _MG_7416.JPG

    More pictures coming soon!

    Bientôt plus d'images!